Accueil   >   Vous arrivez de l'étranger ?

Résidents étrangers, expatriés de retour à Paris, bienvenue à l'ouest !

Bienvenue dans l'ouest de Paris !

Bienvenue dans l'ouest de Paris !




Bienvenue dans l'ouest de Paris !

Que vous soyez français expatriés de retour, ou étrangers venus vous installer dans notre région, vous trouverez à l'ouest de la capitale un cadre de vie exceptionnel, empreint de verdure, de culture et de cosmopolitisme... à quelques kilomètres de Paris !

Notre région, qui couvre une bonne partie des Yvelines (78) et des Hauts de Seine (92), abrite des villes prestigieuses telles que Saint Germain en Laye et Versailles, un important centre d'affaires situé à la Défense, ainsi que des établissements scolaires de dimension internationale comme le Lycée International de Saint Germain en Laye, La British School of Paris située à Croissy-sur-Seine, l'école Allemande Internationale de Paris à Saint Cloud, et bien d'autres encore...

Les ressortissants étrangers de l'ouest parisien résident dans toute la région. La ville de Saint-Germain-en-Laye en compte environ 5000 à elle seule. De nombreuses filiales de groupes étrangers sont également implantées dans ce secteur.



L'installation en France est toujours une période de sentiments mêlés pour bon nombre de nouveaux venus… Joie de la découverte pour les uns, choc culturel pour les autres (surtout pour les français !), cette étape est souvent vécue intensément avec une foule de démarches à mettre en oeuvre.

Nous avons conçu ouest2paris.com pour répondre à toutes vos questions et vous aider à vous installer dans notre région sans trop de tensions. Démarches administratives, logement, système de santé, écoles internationales, bons plans des communautés anglophone, hispanophone et germanophone, tout y est ! Plus généralement, le site vous permet de connaître directement les bonnes adresses sur votre nouveau secteur et de gagner un temps précieux dans votre vie au quotidien.

Bienvenue !
Welcome !
Wilkommen !
Bienvenidos !...

EDITOS DU MOIS...


La fiscalité en France


Voilà un sujet qui fait couler de l'encre et suscite bien des inquiétudes de la part des étrangers qui viennent en mission d'expatriation dans notre pays. Bien connue pour sa complexité et ses taux élevés, notre fiscalité figure en tête des craintes éprouvées par les impatriés (plus de 40 % d'entre eux)*
Nous avons défriché pour vous les méandres de l'administration fiscale française. Voici quelques éléments pour rassurer et éclairer les nouveaux arrivants.

Tout d'abord, quels types d'impôts paie-t-on en France ?
Hormis cas particuliers, qui doivent faire l'objet d'une consultation auprès d'un conseiller fiscal, les 4 principaux impôts dont vous aurez à vous acquitter si vous avez le statut de résident sont :
- L'impôt sur vos revenus : il s'agit de vos salaires, pensions, les revenus liés aux investissements, dividendes, intérêts bancaires, ainsi que des biens immobiliers.
- La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : cette taxe est prélevée lors de toute transaction chez un commerçant. Tous les prix affichés en France incluent la TVA (contrairement à certains pays comme les Etats-Unis).
- Les cotisations sociales : la France offre un système de sécurité sociale et de retraite très avantageux, mais évidemment cela a un coût. Ces taxes sont prélevées sur les salaires.
- La taxe d'habitation : elle permet de financer les services et les équipements de la commune.


Kids à l'Ouest de Paris

Elle est due dès lors que l'on occupe un logement au premier janvier de l'année écoulée.
Nota: si vous êtes propriétaire d'un bien en France, vous serez assujetti, en plus de la taxe d'habitation, à la taxe foncière.

Qui doit payer des impôts ?
Vous aurez le statut de résident fiscal français si la France est votre principal lieu de résidence (au moins 183 jours par année civile, consécutifs ou non).
Notez que si vous travaillez à l'étranger mais que votre conjoint et vos enfants vivent en France vous serez tout de même considéré comme résident fiscal français.
Enfin, vous êtes fiscalement résident en France, si votre activité principale

et la part la plus importante de vos investissements se trouvent en France.
Lors de votre arrivée en France, n'hésitez pas à prendre contact avec des professionnels de la relocation qui sauront vous conseiller en matière de fiscalité.

Caroline Rousseau
Agence W'elleCome



Sites à consulter:
www.service-public.fr
www.impots.gouv.fr

* Source : "Expatriates in France
Tell us about your life", sondage 2015.



La grève, une spécialité made in France


Alors que les chiffres concernant le nombre de jours de grève en France divisent les experts (certains affirment que la France est dans la moyenne du classement européen alors que d'autres maintiennent que la France caracole en tête), il est un fait sur lequel tout le monde est d'accord : les grèves en France font couler beaucoup d'encre !

Ce n'est pas un hasard si, 62% des étrangers qui viennent en expatriation, citent les grèves et les manifestations parmi les éléments qu'ils aiment le moins en France

L'histoire des grèves
Longtemps interdit et réprimé, le droit de grève a été reconnu en 1864 mais inscrit plus d'un siècle après dans la Constitution Française (1946) . Il faudra également attendre la fin du XIXe siècle pour que les Français puissent se syndiquer. On comprend donc mieux pourquoi les grèves en France précèdent systématiquement le temps des négocations, contrairement à nos voisins Européens où les grèves suivent l'échec des négociations.
Cette relation historique entre patrons et employés est d'ailleurs vue par les Français comme un mal nécessaire pour améliorer les droits des travailleurs. Etonnante également cette puissance des syndicats alors que seuls 8% des salariés français


Kids à l'Ouest de Paris

adhèrent à une organisation syndicale (contre 25% dans le reste de l'Europe). Depuis 2007, une loi a été votée, garantissant aux usagers des services publics un service minimum en cas de conflit social.

L'origine du mot "grève"
Au XIIe siècle, la place de l'hôtel de Ville à Paris se nommait place de Grève car les berges de la Seine, très proches, étaient recouvertes de sable. Cette place où se déroulaient les exécutions, écartèlements, décapitation était également le lieu où se retrouvaient les ouvriers à la recherche

d'un emploi. L'expression "faire grève" signifiait alors "chercher du travail". Ironique non ?

La grève vue de l'extérieur
La réputation de la France comme étant une nation de grévistes est incontestablement un handicap vis-à-vis des entreprises et des investisseurs étrangers. Il est tout de même bon de rappeler que si le secteur public est régulièrement affecté, le secteur privé affiche quant à lui beaucoup moins de mouvements de grève.

Caroline Rousseau
Agence W'elleCome

Bienvenue dans l'ouest de Paris !




Intergrimmo

Preparer une ecole d'art

78110 Saint-Germain Relocation

Smart Relocation - Ouest de Paris

w_ellecome

ouest2paris