Bien préparer les vacances

(Mai 2015)
Animaux à l' Ouest de Paris

Les vacances arrivent bientôt, il est temps de s'organiser pour ne pas être pris de court.

Vous amenez votre animal avec vous ?

Pensez à vérifier que les animaux sont bien acceptés là où vous vous rendez, et que leur sécurité sur place est garantie (jardin et piscine clos, balcon protégé, détecteurs de fumée, etc.). Notez également les coordonnées d'un vétérinaire proche, que vous pourrez contacter si besoin. Emmenez avec vous son carnet de santé, ainsi que son traitement et son ordonnance, le cas échéant. Il est important de savoir qu'un vétérinaire qui ne suit pas votre animal, a l'interdiction de délivrer un traitement sans l'ausculter.
Si vous avez prévu de séjourner dans une location, lisez attentivement le contrat et prévenez votre assurance.
Concernant le voyage, le confort de votre animal est primordial à sa santé, et sa sécurité doit être assurée. Votre vétérinaire pourra, si nécessaire, vous délivrer un médicament pour lutter contre le mal du transport. Si le trajet dure plus de 2 heures, pensez à proposer un peu à boire à votre compagnon, lors d'une pause ou, s'il ne veut pas boire, de pouvoir l'humidifier pour le rafraîchir. Veillez également à ce qu'il ne soit pas placé directement au soleil.

Animaux à l' Ouest de Paris

La plupart des animaux ne transpirent pas. Ils régulent leur température par d'autres moyens moins performants. Un coup de chaleur est très vite arrivé, avec toutes les conséquences dramatiques qui peuvent en découler : comme par exemple, de se retrouver loin d'un vétérinaire, sans réseau téléphonique, coincé dans des bouchons... Il s'agit donc de prévenir tout risque d'engendrer cette situation.
Selon la législation, votre animal doit être placé dans une boîte de transport adaptée, suffisamment résistante en cas d'accident afin de le protéger. En cas de non respect de cette disposition et en cas de contrôle des forces de l'ordre, vous pouvez être verbalisé.
Pensez aussi à sa "valise" : son couchage, sa litière, son alimentation, ses jouets, ses brosses, son petit griffoir... Ces éléments vont lui permettre de se sentir un peu mieux une fois sur place. De même, essayez si possible de conserver ses habitudes en termes de rituels (ex : câlins du matin, boire au robinet...) et d'horaires (ex : promenades à 8h, 14h et 20h, le laisser seul aux horaires de travail habituels…). Cela lui permettra de se sentir un peu comme à la maison.

Vous n'amenez pas votre animal avec vous ?

Dans ce cas, 2 options s'offrent à vous : soit votre animal reste chez vous, soit il est placé chez une tierce personne.

Chez vous :
Quelqu'un peut se rendre à votre domicile afin de prendre soin de votre animal. Qu'il s'agisse d'une entreprise qui prend en charge les visites, d'un voisin, d'un ami ou de la famille; soyez sûr et certain du sérieux de la personne. En effet, il arrive régulièrement des désagréments plus ou moins graves comme par exemple (témoignages à mon travail !) : le chat qui a été délaissé par l'ami qui devait s'en occuper mais qui finalement ne voulait/pouvait plus, le chien retrouvé enfermé dans un placard sans eau ni nourriture car il aboyait trop, la chienne laissée dans ses déjections car la personne ne souhaitait pas venir régulièrement, la chienne devenue terrorisée par presque tout car elle a certainement été battue, le traitement médical qui n'a pas été correctement administré et qui a détérioré la santé du chat, etc.
Ce mode de garde convient particulièrement aux espèces territoriales comme le chat, mais également aux individus sensibles, âgés, malades, ou encore aux foyers possédant plusieurs animaux.
N'oubliez pas de faire le "plein" côté alimentation, litière. Souvent, si par dépannage (ou autre raison) votre animal subit un changement d'alimentation brusque, cela lui causera des désordres digestifs plus ou moins importants. Et parfois, un changement de substrat de litière chez un chat, le fera éliminer ailleurs que dans son bac.
Pour cette option, là aussi il est préférable de conserver les habitudes de votre animal, et de prévoir un enrichissement du milieu (ex : distributeur ludique à croquettes) pour qu'il s'occupe lorsqu'il est seul.
En pension :
Qu'elle soit familiale ou non, là encore assurez-vous du sérieux et du professionnalisme des personnes. À savoir que tout professionnel exerçant ce type d'activité doit détenir un certificat de capacité délivré par la Direction Départementale des Services Vétérinaires. L'hygiène doit être irréprochable si la structure accueille plusieurs animaux, à cause de certaines maladies comme la toux de chenil, le coryza ou encore le calicivirus. Les lieux doivent pouvoir être facilement visitables. Les sorties des chiens doivent êtres suffisantes, et l'espace des chats doit être aménagé avec des accès en hauteur, des cachettes, des postes de griffage. Là encore, conservez son alimentation, qu'il ait au moins un élément ayant ses odeurs ainsi que les vôtres, et que certaines habitudes puissent être respectées.
Lisez bien votre contrat, prévenez votre assurance, apportez le carnet de santé, les médicaments et ordonnance si votre animal est sous traitement.

Dans tous les cas, si votre animal est un adulte en bonne santé et bien dans ses coussinets, toutes ces solutions sont envisageables !


Animaux à l' Ouest de Paris

NE PAS OUBLIER...

Peu importe l'option que vous choisissez, pensez à amener votre compagnon chez son vétérinaire, que ce soit pour les vaccins, la mise à jour de son passeport, les traitements anti parasitaires internes et externes, le renouvellement de l'ordonnance d'un traitement médical, l'obtention d'un tranquillisant, etc.
Et, chez vous ou non, ayez plusieurs personnes à contacter si nécessaire et laissez au moins deux numéros de téléphone où vous joindre.

Bonne préparation !

Aurore Sosthène

Assistante vétérinaire
Comportementaliste


Cliquer ici pour revenir à la page "Animaux"