Maîtriser ses rêves

(Eté 2015)

Kids Ouest de Paris

Les enfants ont tous une période où des mauvais rêves les réveillent la nuit.
Cela est souvent provoqué par un problème rencontré dans la journée et qui se manifeste durant la nuit. Mais comme on ne sait pas vraiment ce que sont les rêves, il est souvent difficile de les interpréter.
En parler avec ses enfants les aide à dédramatiser. Comme toujours, il ne sert à rien de nier : "les sorcières n'existent pas", parce que dans les rêves, elles existent. Vous pouvez écouter et pourquoi pas, parler de vos rêves. L'enfant va se sentir rassuré de ne pas être seul à rêver de choses parfois étranges..
Une piste peut être de permettre à l'enfant de prendre conscience qu'il a le droit de rêver de ce qu'il veut, et que s'il y a des intrus qui lui font peur, il peut leur demander de partir.
Cela vous paraît bizarre ? Essayez pour vos rêves et vous verrez !
Quand le désagrément survient, ne vous réveillez pas complètement, mais essayez de passer à un autre niveau de sommeil pour reprendre conscience avec votre volonté et dire aux intrus qu'ils ne sont pas les bienvenus et qu'ils retournent chez eux.
Cela peut-être particulièrement utile pour les rêves récurrents : ainsi, on se prépare avant de se coucher et quand cela arrive, on sait quoi faire.
Il n'y a aucune raison de subir ses rêves. Souvent, on dit aux enfants qui ont du mal à dormir "pense à de jolies choses". On peut aussi décider de rêver de jolies choses.

Sophie Bénézech
Psycho-praticienne
Cliquer ici pour revenir à la page "Kids"