Une pièce en plus sans déménager : aménager ses combles

(Décembre 2015)

Maison et jardin à l' Ouest de Paris

Nous avons vu le mois dernier les différents points à prendre en compte pour agrandir son logement.
Nous nous pencherons ce mois-ci sur l'aménagement de combles.

Dans un 1er temps, vérifiez si vos combles sont habitables, la hauteur minimale pour être agréable est de 1.80m et la pente du toit doit être au moins de 30°.
De plus, dans le cas d'une charpente à fermettes industrielles (avec des W), la place est insuffisante, il est alors nécessaire de faire appel à des entreprises spécialisées dans la modification de charpente afin de dégager de l'espace en toute sécurité, ce qui aura une incidence sur le coût des travaux.
Vous en profiterez pour isoler l'étage.
Dans le cas où l'on ne touche pas à la toiture, l'isolation se fera par l'intérieur, comptez une épaisseur d'au moins 20cm.
Si elle est réalisée par l'extérieur, il est nécessaire de déposer les tuiles, le coût sera plus important mais cela n'empiètera pas sur le volume de la pièce.
Pensez à faire pénétrer la lumière, comptez 1/6e en surfaces vitrées.
De nombreuses solutions existent en fenêtres de toit, certaines peuvent se transformer en petit balcon par exemple.
Attention aux règles à respecter en terme de voisinage, une déclaration préalable ou un permis de construire peuvent être obligatoires (se rapprocher de sa Mairie).
D'autre part, il peut être nécessaire de refaire le plancher s'il n’est pas adapté au poids des futurs aménagements.
Pour le sol, choisissez plutôt des revêtements souples pour limiter le bruit sans oublier l'isolant phonique.
Il faudra également définir l'emplacement de l'accès à l'étage et bien choisir l'escalier qui selon sa forme prendra plus ou moins de place (droit, colimaçon, échelle de meunier...).
Quant au chauffage, si la puissance de votre chaudière ne permet pas d'alimenter ces nouvelles pièces, optez pour des radiateurs électriques aujourd'hui très performants.
Pour finir, il est préférable d'installer une vmc pour une bonne ventilation.
Il vous faut maintenant aménager cette surface : suite parentale, salle de jeux, bureau... et profiter des nombreux recoins pour créer des rangements plus astucieux les uns que les autres!
Cerise sur le gâteau, l'isolation et la pose de fenêtres de toit peuvent vous faire bénéficier d'un crédit d’impôt de 30% et d’une TVA à 5.5% (cf édito janvier 2015).

Brigitte Mathias
Courtier en travaux

Cliquer ici pour revenir à la page "Maison et jardin"