Rencontre avec Greg, apiculteur à Rueil-Malmaison

Ouest2Paris part à la découverte des villes de l’Ouest parisien à travers le regard de ceux qui les font vivre.

Aujourd’hui nous nous rendons dans la ville de Rueil-Malmaison à la rencontre de Grégoire. Grég est apiculteur, un goût de nature et de verdure dans la jungle urbaine.

Le miel de Greb à Rueil Malmaison

Il y a 5 ans, Grégoire, déjà à son compte dans le métier de l’élagage, souhaite ajouter une nouvelle corde à son arc. Il veut se diversifier tout en restant à son compte. Etre libre et de préférence travailler à l’extérieur, il envisage alors l’apiculture. Grégoire a de la famille dans le métier et connaît déjà les atouts et les contraintes. Il se forme donc au métier d’apiculteur et passe le diplôme du BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole).  Ce diplôme agricole est indispensable pour travailler dans l’apiculture et la gestion d’une exploitation.

Qu’est-ce que le métier d’apiculteur ?

Avant de récolter le miel, il s’agit avant tout d’être un éleveur d’abeilles et surtout de reines. La reine est la pièce maîtresse de la ruche, sa clef de voûte. Il faut être aux petits soins pour elle si on souhaite pouvoir développer sa propre colonie et à terme produire du miel.

Une découverte de la ruche et un résumé des différentes étapes de la conception du miel s’impose :

Le ruche - ouest de Paris
  • La récolte du miel : La récolte s’opère à la fin de la floraison de la fleur (acacia, châtaignier, tilleul …). Ce sont les différents types de plantes butinées qui donneront ses caractéristiques au miel (couleur, texture, goût). La récolte nécessite l’enfumage des abeilles pour travailler tranquillement, puis le décollage et brossage des hausses.
  • Désoperculer : On enlève la pellicule de cire qui bouche les alvéoles remplies de miel.
  • Extraction du miel : Les cadres désoperculés sont introduits dans une machine : l’extracteur qui est une sorte de centrifugeuse.
  • Filtrage du miel : Le miel récupéré après l’extraction contient des impuretés, il faut donc le filtrer.
  • Maturation du miel : Le miel repose ensuite quelques jours à une température de 20°C minimum. Cette opération permet de faire remonter en écume les dernières impuretés qui seront prélevées.
Le miel de Greg a Rueil

Grégoire débute avec 15 ruches, il achète ses 15 premiers essaims pour pouvoir ensuite développer ses propres colonies. Il élève une variété d’abeilles appelée la Carnica, une race slovène. Pour Grégoire il est très important de bien entretenir ses ruches et de veiller sur les reines.

Son idée et ses défis : installer ses ruches en milieu urbain. Le premier rucher est installé à Marly-le-Roi, suivront ensuite les villes de Louveciennes, Le Vésinet, Saint-Cloud… Toutes ses ruches se trouvent au niveau du sol, sur un golf ou installées dans des espaces verts privés.

A la fin de sa première année Greg dispose de près de 50 ruches. Aujourd’hui, une centaine de ses ruches sont installées à l’Ouest de Paris. Entretenir des ruches demande aussi beaucoup de place pour stocker une partie du matériel en hiver.

Le miel de Greb à Rueil Malmaison

1 ruche produit entre 0 et 80kg de miel soit une moyenne de 40kg.

La région étant dotée d’une grande diversité botanique sur un zone géographique restreinte. Les miels récoltés sont poly-floraux. Contrairement aux grands espaces agricoles des zones plus rurales où les abeilles butinent majoritairement le nectar de la même fleur. Les miels proposés par Greg sont des miels de forêt et de fleurs à dominante marronnier, acacia, tilleul ou encore châtaignier.

Tous les miels ne sont pas produits en quantités égales, et chaque année la récolte reste tributaire du temps. Les premières floraisons de printemps des marronniers et des acacias sont des récoltes difficiles car la météo est plus instable qu’en été.

Côté consommateurs de miel, il en existe deux types :

  • Les consommateurs « occasionnels » qui préfèrent un miel doux et très sucré.
  • Les consommateurs « gros mangeurs de miel » qui préfèrent des miels au goût plus prononcé.

Outre le miel, Greg propose plusieurs produits dérivés qui valent le détour : ses caramels, berlingots, pâte à tartiner, propolis et gelée royale par exemple sont aussi un régal. Greg continue à travailler sur d’autres gourmandises à base de miel.

Le miel de Greb à Rueil Malmaison

Nous n’avons pas pu résister à la dégustation de ses miels, caramels aux beurre salé-miel, sa pâte à tartiner miel-noisette. Une fois tombé dans le pot, vous aurez du mal à en sortir aussi. Nous, nous sommes devenus totalement fans !

Le miel de Greg est disponible via son réseau de distributeurs à l’Ouest de Paris et vous pouvez aussi commander ses produits sur son site internet.

Pour les amateurs, suivez le lien : Le Miel de Greg

Aujourd’hui, Greg recherche un local qui lui permettrait de proposer des visites de sa miellerie à de la découverte du monde précieux des abeilles.


Le miel de Greb à Rueil Malmaison

Contactez GREG :  06 62 39 51 94 – lemieldegreg[at]gmail.com
Ses ruches et points de vente à retrouver sur son site :
www.lemieldegreg.fr


Laisser un commentaire

  1. Delachaux

    Je suis très fière d’avoir un tel neveu !