Pourquoi traiter son animal contre les puces, même l’hiver ?

Animaux - Chiens-puces

L’état de « sommeil » de la puce est seulement induit par certaines conditions climatiques particulières que nous ne lui offrons pas.
Comprenons le cycle de vie de la puce :
Une femelle peut vivre 2 mois et pondre jusqu’à 50 oeufs par jour. Ces oeufs tombent dans l’environnement. En quelques jours des larves éclosent, puis tissent un cocon au bout de 2 semaines maximum. Ces « puces » sont insensibles aux influences extérieures. Elles peuvent donc survivre jusqu’à 12 mois. Mais, les larves s’étant préalablement mises dans les rainures du plancher, au coeur de la moquette ou autre matière, vous comprenez ainsi pourquoi vous pouvez être infestés de puces chez vous, au beau milieu de l’hiver, d’autant que le chauffage procure alors les conditions favorables à la naissance d’une nouvelle génération…

Deux autres raisons de déparasiter votre compagnon:
1/ La D.A.P.P, soit la Dermatite par Allergie au Piqûres de Puces. Elle provoque des lésions cutanées de type croûtes, dépilations, voire des plaies.
2/ Lors de sa piqûre, elle peut injecter des oeufs de vers plats Dipylidium Caninum.
Attention toutefois dans le choix du traitement. Certaines molécules peuvent s’avérer dangereuses pour votre animal: la perméthrine est très toxique chez le chat; et l’ivermectine chez les Colleys. Pour vos N.A.C (lapins, furets…), veillez à n’utiliser que des produits adaptés.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire, la prévention vaut mieux que l’infestation !

Aurore Sosthène
Assistante vétérinaire – Comportementaliste

Laisser un commentaire