Ouest2Paris vous propose un nouveau rendez-vous : découvrir les villes de l’ouest parisien à travers le regard de ceux qui les font vivre.


Aujourd’hui nous partons à la découverte de Maisons-Laffitte avec la librairie Les Chemins du Livre.
Aux commandes, un passionné, bien sûr, Sylvain Fortier.
Depuis son ouverture le 2 décembre 2017, Les Chemins du livre ont trouvé leur place dans le paysage culturel mansonnien.


Sylvain Fortier Les chemins du libre


Ouest2Paris : Comment devient-on libraire ?
L’idée d’une librairie a muri durant une dizaine d’années. J’ai toujours apprécié les librairies sans rien connaitre de leurs coulisses.
Une formation au sein de l’INFL (Institut National de Formation de la Librairie) suivie d’un stage de 4 mois m’ont conforté dans une démarche de reconversion. Devenir libraire s’est imposé comme une évidence.
C’est avec plaisir et conviction que je me suis lancé dans l’aventure d’une création de librairie généraliste indépendante, dans la ville où je résidais depuis longtemps.
Nous avons ouvert le 2 décembre 2017, cette semaine nous soufflons notre première bougie.

1 an - ouest de paris


O2P : Quel est votre bilan au bout d’un an, d’une part par rapport à ce que vous aviez prévu initialement, ensuite par rapport à l’activité elle-même. Est-ce que vous envisagez d’autres projets ?
Nous continuons à découvrir les centres d’intérêt de notre clientèle qui nous a réservé un chaleureux accueil. Les débuts sont encourageants et nous incitent à poursuivre et renforcer notre offre de services.
Nous envisageons de multiplier et diversifier les occasions de rencontres à partir notamment de dédicaces et de soirées lectures. Nous souhaitons partager nos coups de cœur et invitons désormais les lectrices et lecteurs à partager les leurs.

Les livres ouest de paris


O2P : Il y avait peut-être un manque au niveau de ML ?
Aux côtés des acteurs déjà présents dans la ville (La Maison de la Presse et nos consœurs de la librairie jeunesse « Le chat qui pelote ») nous nous positionnons de façon complémentaire en tant que librairie généraliste indépendante.
Nous nous efforçons de privilégier la qualité de l’accueil, du conseil et de l’animation. Depuis notre ouverture nous accueillons régulièrement des auteurs et développons des partenariats culturels comme c’est le cas avec notre voisin le cinéma l’Atalante.
A titre d’exemple la soirée hommage à Claude Lanzmann du 22 novembre comprenant une dédicace en présence de Juliette Simon qui a dirigé chez Gallimard un ouvrage collectif en hommage à Claude Lanzmann , suivie par la projection à l’Atalante du documentaire « Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures » , réalisé par C.  Lanzmann.
Ce qui est passionnant dans ce métier c’est de faire découvrir des textes, y compris de moins connus, ou de plus insolites.
Différents rayons sont représentés : romans français ou étrangers, livres en langue anglaise, polars, science-fiction, théâtre, poésie, sciences humaines, essais, arts, histoire, jeunesse, récits de voyages ou d’aventure, vie pratique, nature et environnement, bandes dessinées.
Nous proposons également une gamme de cartes et de papeterie.

Les chemins du libre Maisons Laffitte


02P : De quelle façon sélectionnez-vous les auteurs ? Vous avez des coups de cœur, des livres dont vous avez entendu parler… les tendances ?
La veille littéraire passe par la lecture des œuvres mais aussi par l’écoute de chroniques littéraires, qu’elles soient télévisuelles, radiophoniques, les critiques dans la presse qui sont à la fois une source d’information mais aussi de curiosité pour nous.
Tout est prétexte à s’intéresser à un livre, pour des raisons personnelles, médiatiques, sociologiques, par le bouche à oreille…  On peut s’intéresser à un livre pour des raisons différentes. Plusieurs chemins mènent aux livres qui à leur tour nous en font emprunter de nouveaux. C’est ce qui a inspiré le nom de la librairie.


O2P : Au bout d’1 an, vous connaissez mieux les lecteurs de la librairie, est-ce que vous réorientez votre activité par exemple en développant plutôt tel ou tel rayon. Par exemple celui de littérature étrangère parce qu’il y a une importante communauté étrangère dans la région ?
Le libraire s’emploie aussi à proposer une offre en adéquation avec la demande des lectrices et lecteurs. Pour cette raison les livres en langue anglaise trouvent logiquement une place de choix. C’est un réel plaisir de découvrir un auteur dans sa langue d’origine, même s’il existe à ce jour de belles traductions.

lecteur ouest de paris


O2P : Quels sont les projets à court terme ?
Je vous confirme l’engouement partagé par les lecteurs de participer à la vie de la librairie à travers des rencontres et des débats, autour d’auteurs et d’ouvrages dans des registres variés.


O2P : Avez-vous d’autres projets ?
Nous avons commencé à parler d’un club de lecture à nos lectrices/lecteurs, qui partagent déjà leurs propres coups de cœur.
Nous envisageons également de proposer des rendez-vous sous forme d’ateliers de lecture dans l’esprit « libraire d’un soir ».
Un site internet verra bientôt le jour en complément des comptes Facebook et Twitter sur lesquels nous relayons déjà notre actualité.

Les Chemins du livre Maisons Laffitte


O2P : Quels sont vos 3 livres préférés, ceux qui vous ont le plus marqué depuis votre enfance ?
Difficile de n’en citer que 3 !
« L’île mystérieuse » de Jules Verne. Synonyme d’une joie incroyable. Le roman d’aventures de mon enfance dont j’ai gardé le souvenir.
« Les cavaliers »  de Joseph Kessel. Un hymne à l’amitié, à l’amour, à l’engagement dans un Afghanistan qui paraît très loin aujourd’hui.
L’œuvre de Stefan Zweig pour ses nuances et la finesse psychologiques des personnages.


Pile de livres Ouest de Paris

O2P : Des conseils de lecture pour Noël ?
« Salina les 3 exils », le dernier livre signé Laurent Gaudé. Entre tragédie antique et conte africain, le texte dresse le portrait d’une femme forte, mue par l’amour et la vengeance.
« Corps et âme » de Frank Conroy, un roman d’apprentissage, l’incarnation du rêve américain dans la société d’après-guerre en mutation, un hommage vibrant à la musique, le destin d’un interprète talentueux.
Pour une adolescente : « L’aube sera grandiose »  d’Anne-Laure Bondoux. A l’occasion d’une escapade nocturne une mère et sa fille vont se révéler dans une belle complicité.
Pour les 10-11 ans : « L’histoire du garçon qui voulait vivre dans un bocal » de Lisa Thompson (traduction d’un livre en anglais), un bel équilibre entre l’humour, l’émotion et le suspense.
Côté BD,  « Les vieux fourneaux » (le 5ème tome vient de sortir), une série décalée et décapante. « La saga de Grimr » de Jérémie Moreau. Un récit âpre et puissant, sublimé par des paysages de neige et de lave.
« Moins qu’hier plus que demain »  de Fabcaro, chronique sur la vie de couple avec un humour corrosif sur les difficultés de communication dans un couple.


coups de coeur ouest de paris

O2P : Pour finir vos adresses coups de cœur à ML
Difficile de choisir.

  • L’Atalante, un acteur culturel incontournable, cinéma d’art et d’essai qui propose de nombreux films en VO mais aussi un festival du court métrage
  • Le festival de jazz de ML, plus qu’une adresse un rdv annuel qui fait vibrer la ville.
  • Le pavillon de la Muette et son équipe de passionnés qui le restaure.
  • Le restaurant « Le comptoir des 2 frères » pour leur accueil chaleureux et leurs produits régionaux.
  • Le restaurant « Le Ballon voyageur », une carte savoureuse et raffinée.

Et d’autres boutiques créées suite à d’autres reconversions…


Propos recueillis par Ouest2paris.com

Les chemins du libre Maisons Laffitte Les Chemins du livre Maisons Laffitte

Les Chemins du livre
50 rue Prieuré 78600 Maisons-Laffitte
Facebook
Twitter


Nest - Home & Inspiration à Maisons Laffitte

A lire aussi notre rencontre avec : « Nelly et Stéphanie, l’âme déco à Maisons-Laffitte« 


 

 

Laisser un commentaire

  1. Frantz Bordereau

    Bravo Sylvain pour ce beau parcours et votre réussite méritée. Et un grand merci d’avoir cité le Ballon Voyageur.
    Passez de belles fêtes de fin d’année.
    Frantz